Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

 Rock'n Roll 

 Très apprécié dans les soirées, le rock'n'roll se danse sur une très grande diversité musicale. Les tubes rock'n'roll des années 50 sont évidemment de bons supports à cette danse, mais la danse se pratique aussi sur des morceaux de rock pop des années 70, 80 et 90, tout comme des musiques plus «swing» ou plus récentes.

 

Il existe plusieurs styles et variantes de rock'n'roll : Rock sauté, acrobatique, Boogie woogie …

 

En France, les plus répandus sont le rock à 4 temps (Référencé FFDanse) et le rock à 6 temps dit "Rock Swing".

 

Nous avons pris le parti d’enseigner le rock à 6 temps. Il est certes plus technique que le rock à 4 temps mais il reste le type de rock'n'roll le plus pratiqué en France car il permet beaucoup plus de variations.

 

De la rencontre entre le Rythme and Blues et la Country, le Rock'n’Roll apparaît au début des années 50, aux États-Unis avec Louis Jordan puis Bill Haley, Elvis Presley… Très vite, le phénomène fera des émules. La population blanche américaine s’identifie au Rockabilly avec Eddie Cochran, Buddy Holly, Gene Vincent… alors que les afro-américains développent un rock'n'roll plus marqué par la tradition du Blues, Chuck Berry, Bo Diddley, Fats Domino, Little Richard. Aussitôt, cette forme d’expression musicale trouve un écho social auprès de la population. Elvis Presley, par ce courant, fut le grand initiateur du rapprochement entre noirs et blancs. Après avoir conquis l’Amérique, le Rock'n'roll enflamme l’Europe puis la France à partir de la fin des années 50.

 

Le swing en tant que musique est un courant du jazz dont le côté ternaire (en 8/12) donne un côté rebondissant (swing signifie "balancer"). Un ensemble de danses solo ou en couples (notamment le Charleston) vont alors naître. Pratiqué sur les musiques jazz des little et big bands à partir de la fin des années 1920, les danses swing se caractérisent avant tout par une énergie débordante et un brin de folie.



 

 

 

Ainsi après la 2ème guerre mondiale, les danses dites «swing» arrivent en France. Le lindy hop, principale référence, se transforme rapidement en be-bop dans les caves de Saint-Germain-des-Prés.

Et c'est avec l’arrivée de la nouvelle musique américaine qu’on appelle le Rock’n’Roll que le Be-Bop évolue et que la danse  Rock'n'roll apparait. C'est un style typiquement français. Il est plus carré, les pas et les temps sont bien marqués. Il permet de rester bien en accord avec sa cavalière procurant une harmonie lorsque le couple danse.

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus